Quel devrait être le focus de vos parties de jeu de rôle? L'histoire ou les personnages?

Il y a deux grandes approches pour la création d'une campagne. Soit vous vous concentrez sur l'histoire, c'est-à-dire une structure narrative, avec un début, un milieu et une fin, soit vous bâtissez l'histoire en fonction des personnages, approche que nous allons appeler la structure héroïque.

Les deux approches offrent des résultats similaires en termes de plaisir de jeu, mais elles sont très différentes dans leur construction. Si vous développez une structure narrative, vous avez davantage de contrôle, vous avez l'initiative sur le déroulement des événements. Une campagne structurée autour des personnages donne à l'inverse un rôle plus important aux joueurs, qui participent véritablement à la construction de la trame narrative.

Structure narrative

L'approche narrative place les personnages dans une position défensive. Ils sont confrontés à des événements, à un environnement et à des personnages sur lesquels ils n'ont pas de contrôle. Ils doivent intervenir pour modifier le cours des événements, généralement en empêchant le grand méchant de parvenir à ses fins.

Dans cette approche, l'univers imaginaire dans lesquels les personnages évoluent est plus important qu'eux-mêmes. Ils sont essentiellement des pions sur un grand échiquier. En intervenant, en gagnant petit à petit du contrôle, en surmontant les obstacles, leur importance grandit et ils sont capables de trouver des solutions qui leur permettront d'arriver à une conclusion (vaincre le méchant, sauver la princesse, etc.).

Structure héroïque

Une approche basée sur les personnages est un peu différente. Dans cette perspective, les personnages et leur évolution font partie intégrante de l'intrigue. Ils sont les acteurs de leur destinée, ils en sont même les moteurs principaux.

L'histoire se construit autour des expériences vécues par les personnages (leurs backgrounds) et de leurs personnalités. Le maître de jeu doit donc créer une série d'événements qui permettraient aux héros d'accomplir leurs destinées.

Ce n'est pas parce que Luke est jedi niveau 27 qu'il peut vaincre Vador, mais parce qu'il est son fils et qu'il est capable de faire appel à cette filiation pour détruire l'Empereur.

La structure héroïque n'est pas basée sur les actions et les motivations du méchant, mais sur l'évolution du personnage. Les choix, les décisions que prennent les joueurs ont une influence immense sur l'évolution de leur personnage.

Achille va se battre à la guerre de Troie même s'il sait qu'il va mourir, parce que sa quête de la gloire éternelle est plus importante que la mort.

Le choix de l'approche a une incidence très grande sur la création de personnages. Dans une approche narrative, les personnages peuvent être tout à fait étrangers à l'intrigue.

Ils s'y insèrent parce qu'ils ont les motivations personnelles et/ou les capacités nécessaires pour surmonter les obstacles. Le cow-boy mystérieux qui arrive en ville et qui va vaincre les bandits qui terrorisent la population par principe, par sens de la justice. Il n'a pas d'attachement ou de lien particulier avec les habitants. Il agit par sens du devoir.

Dans une approche héroïque, la création de personnage est plus complexe. Elle demande plus de préparation, car vous allez devoir bâtir votre campagne sur les personnages eux-mêmes. L'esclave qui veut devenir roi, le maître-escrimeur qui veut venger la mort de son père, la princesse qui veut vaincre son oncle tyrannique... Ce qui n'est souvent qu'un background devient très important. Ce n'est plus de l'ordre du secondaire, mais le coeur de l'intrigue.

La plupart des parties vont utiliser un peu des deux approches, mais je pense qu'il est préférable d'établir clairement avec vos joueurs une approche privilégiée en début de campagne (voir session zéro).

C'est ce que j'ai fait en lancer ma campagne basée sur "Tomb of Annihilation". Les héros devant voyager vers une contrée inconnue pour affronter un mal qui ronge le monde entier, j'ai clairement spécifié à mes joueurs que leurs background ne serait pas ou peu pris en compte. Ils devaient donc davantage penser aux traits de personnalité de leurs personnages qu'à leur histoire. C'est un des points importants à prendre en compte pour la création de personnage. Dans l'approche narrative, créez un personnage à la personnalité clairement définie. Dans l'approche héroïque, pensez davantage à l'histoire de votre personnage, à ses relations et son évolution potentielle (définir un arc narratif pour votre personnage).